mercredi 27 juillet 2016

A propos des événements de Nice

Ou plus précisément de la démesure dans le politiquement incorrect !

Depuis le 14 juillet dernier un esprit averti ne peut pas rester indifférent au flot d’information parvenant via les réseaux sociaux.
Je ne pensais pas en publiant les trois passoires de Socrate avoir à en reparler suite à des évènements dramatiques, mais près de deux semaines après le drame, c’est un carnage politico médiatique auquel on est soumis.