vendredi 21 juillet 2006

17 millions de spectateurs

Sorti en décembre 1966, cette réalisation devra attendre 1998 et les 20 millions d’entrées de Titanic pour se voir détrôner de la place de numéro 1 du box-office français.

17 267 000 à être allés voir le duo BourvilDe Funes, duo reformé à cette occasion deux années après le triomphe du Corniaud (12 millions de spectateurs !).


La grande vadrouille

Bourvil ? De Funes ? Leur prénom, c’était quoi au juste ? Leonardo ?

Il y aura eu aussi JP. Belmondo et P. Richard, une autre époque !

Aujourd’hui, les succès planétaires, ça se programme tous les jours !

Vous prenez des vedettes actuelles, voire sur le déclin, vous refaites un remake ou une version 2 ou 3 d’un succès passé, et hop, tels les moutons de Panurge, les spectateurs se précipitent pour voir et revoir des blagues éculées et refaire un top au box office !

Moi, ce que j’aime, c’est plutôt les outsiders, genre Amélie que personne n’attendait et qui a fait un triomphe. Qui aurait misé sur La Grande Vadrouille ? Après le triomphe du Corniaud, succès prévisible, mais sur une telle durée ?

Je ne vous parlerai pas plus de ce film. Pour rendre hommage à ce grand réalisateur, FR3 a programmé  pour lui rendre hommage lors de son "départ" deux autres de ses films (La carapate et Le miroir à 2 faces)… il est vrai qu’il a plein d’autres films à son palmarès.

Gérard Oury, de son vrai nom Max Gérard Tannenbaum (né le 29 avril 1919 à Paris) acteur, scénariste et réalisateur français, vivait, depuis la fin des années 50, avec l'actrice Michèle Morgan, rencontrée lors du tournage du Miroir à deux faces.

Gérard Oury & Michèle Morgan

Il nous a quittés ce 21 juillet à Saint-Tropez.

C’était un grand cinéaste.

La citation du jour.
Les riches, c'est fait pour être très riche et les pauvres très pauvre.
Gérard Oury La folie des grandeurs

Le 21 Juillet
- Pensez à fêter les Victor.
Peter Sellers nous a également quittés un 21 juillet

Le mot du jour / le nom du jour :
éculé adjectif  féminin éculée
1. Se dit d'un talon de chaussure usé, déformé.
– Par ext. Dont le talon est usé. Souliers éculés.
2. Fig. Qui a perdu tout pouvoir, toute signification à force d'avoir servi. Des arguments éculés.
Copyright : Le Petit Larousse © Larousse / HER 2000

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire