jeudi 23 novembre 2006

Philippe Noiret

Alexandre le Bienheureux : ah ! Pouvoir faire comme Alexandre la grasse matinée toute les journées d’affilée, avec la charcuterie pendant directement du plafond au dessus du lit.
C’était à la télé, dans les années 70 (c’est un film de 1967).

Depuis j’ai eu l’occasion de le voir interpréter des très grands rôles, en particulier dans ce film très dur aux côtés de Romy Schneider dans le Vieux fusil, rôle qui l’a consacré pour son premier César du meilleur acteur en 1976 (son second ce sera en 1990 pour la vie et rien d’autre). 
De ses rôles plutôt tragiques comme dans le Vieux fusil, voire l’Horloger de St Paul ou plutôt comiques comme dans Les Ripoux ou ses films avec Annie Girardot (La cuisse de Jupiter, un grand moment de rigolade), je retiendrai sa voix reconnaissable entre toutes et ses réparties.
Le meilleur moment peut-être ? Quand en train d’escalader façon Jean Marais la muraille d’un château dans la Fille de d’Artagnan, il fait une remarque relative aux ballades sur les châteaux de la Loire ! (je n'ai pas retrouvé le texte...). 
Philippe Noiret

Philippe Noiret venait de recevoir la Légion d’honneur au mois de Juillet.
Il nous a quittés ce jeudi 23 novembre, Sacré coup de torchon pour nous ses fans…
Nota : il avait joué dans Zazie dans le métro, film de Louis Malle, décédé également un 23 novembre, c’est bizarre la vie !

La citations du jour  
Je n'ai pas d'idées générales, j'ai déjà du mal avec les idées particulières.
Philippe Noiret.

Le mot du jour / le nom du jour 
Philippe Noiret Lille 1930...
Acteur français. - Sa personnalité faussement bonhomme s'est imposée dans de nombreux rôles comiques ou dramatiques : Alexandre le Bienheureux (Y. Robert, 1967), l'Horloger de Saint-Paul (B. Tavernier, 1974), le Vieux Fusil (R. Enrico, 1975), Coup de torchon (B. Tavernier, 1981), la Vie et rien d'autre (id., 1989), Cinema Paradiso (G. Tornatore, 1989), le Facteur (M. Radford, 1994).
Copyright : Le Petit Larousse © Larousse / HER 2000

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire