lundi 19 mars 2007

Adieu Henry Groues

Henri Groues est né en 1912.
Enfant d'une riche famille aisée, il accompagne enfant son père visiter les plus démunis. A 16 ans, il veut se faire franciscain mais devra attendre un an et demi !Finalement il renonce à tout héritage en rentrant en 1931 chez les capucins. Ordonné prêtre en 38, vicaire à Grenoble en 39.
Mobilisé comme sous officier en 39, découvrant la persécution dont sont victimes les juifs, il devient faussaire pour leur réaliser des faux papiers et dès 42 commence à les faire passer en suisse. Il contribue à la création du maquis dans le Vercors et la Chartreuse, aide les réfractaires au travail obligatoire (STO) et passe en Espagne avant d’enfin rejoindre le Général de Gaulle à Alger. C’est dans la clandestinité qu’il prendra le nom d'abbé Pierre que tous aujourd’hui connaissent, et sera devenu une haute figure de la Résistance.
Abbé Pierre

Après un tel parcours, commence sa carrière politique, député le jour de 1945 à 1951… il quitte le soir le palais Bourbon pour rejoindre les miséreux dans la communauté qu’il a fondé.
Grand sportif, il attirera l’attention des médias et du public en effectuant de grands plongeons. Participant au jeu Quitte ou Double, il gagnera 254 000 francs pour alimenter son combat.
Connaissons nous tout ce parcours ?

Et si pendant l’hiver 54, il n’avait pas lancé son appel pour les plus démunis (le 1 février 1954, appel en faveur des sans-logis pour faire face à l'hiver exceptionnellement froid : destiné « aux bonnes volontés » afin de secourir des sans-logis toujours plus nombreux. Son appel est un succès. De toute la France, affluent argent, couvertures, hébergements....), connaîtrions nous aujourd’hui le nom qu’il a retenu dans la clandestinité d’Abbé Pierre ?

Le film 'Hiver 1954' de Denis Amar, avec Lambert Wilson et Claudia Cardinale, rend compte en 1989 de son action en faveur des sans-logis pendant l'hiver 1954.

Coluche aura lui aussi lancé son appel et je lui avais consacré un article. Celui-ci rend hommage à l’inventeur du concept qui auparavant avait déjà bien œuvré pour l’humanité.

Nota : Le nom d'Emmaüs est choisi à partir d'un passage clé du Nouveau Testament. C'est en se rendant à Emmaüs que deux disciples rencontrèrent Jésus ressuscité le soir de la Pâque. Ils retrouvent espoir après l'avoir reconnu. (Luc 24.13)

"Avec tout l'argent du monde, on ne fait pas des hommes, mais avec des hommes et qui aiment, on fait tout. ""Vivre, c'est apprendre à aimer."

L'Abbé Pierre nous a quittés le 22 janvier 2007... Adieu Henri Groues !

article original publié sur OverBlog

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire