vendredi 14 septembre 2007

L’école des fans en deuil

C’est toute ma jeunesse qui disparaît.
Premier contact avec Jacques Martin, l’homme de télévision : c’était « Le petit rapporteur » qui passait sur le petit écran.

Composition d'images relatives au petit rapporteur et à l'école des fans

Toute son équipe a fait carrière (Pierre Bonte, Pierre Desproges, Daniel Prévost, Piem et Stéphane Collaro), les personnages autour de la table avaient bien avant nos présentateurs actuels inventé bon nombre de concepts, le premier étant d’être des trublions dans le paysage médiatique de l’époque, j’allais dire décalés (je ne me souviens plus dans le détail des reportages diffusés, mais il fallait non seulement les trouver mais également oser les diffuser ! ce qui d’ailleurs les rendra indésirables sur TF1 et fera migrer l’émission sur la 2 « Le petit bout de la lorgnette »).

Ceci dit, faire faire une émission de ce type par de vrais journalistes, ça aide !

« L’école des fans » sera une autre grande innovation : faire chanter par des enfants les tubes sous l’œil attendri de la vedette invitée et surtout des parents dans la salle, quelque part les vrais fans de la dite vedette !

Il fallait voir les parents chantonner pour aider leur progéniture, observer les tontons ou autres niveaux de parenté ou de voisinage se tasser dans les fauteuils pour cacher leur timidité quand la caméra pointait dans la salle, après « dénonciation » du gamin sur la scène en réponse à la question "avec qui es tu venu ?"

On peut dire que Jacques Martin aura fait du spectacle, y compris lors de ses échanges avec la salle !
Du grand spectacle de télévision.

Il aura fini par monopoliser le dimanche avec « Dimanche Martin » jusqu’à quitter le petit écran suite à des problèmes de santé.

A propos de « L’école des fans », on pourra noter que Jean-Claude Brialy l’aura remplacé dans les dernières émissions et que Vanessa Paradis y aura, enfant, fait sa première apparition à l’écran !

Il ne laissait pas indifférent… soit on adorait, soit on détestait. Je rends hommage à l’homme de plateau qui a su à sa manière contribuer à l’aventure télévisuelle.

Jacques nous a définitivement quittés cette nuit… mais « the show must go on ! ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire