mardi 14 avril 2009

Adieu Maurice Druon

Personnellement en apprenant la disparition de Maurice Druon, c'est une chanson connue que je voudrais partager avec vous.

Ami entends-tu
Le vol noir des corbeaux
Sur nos plaines.
Ami entends-tu
Les cris sourds du pays
Qu’on enchaîne ...
Ohé partisans
Ouvriers et paysans
C’est l’alarme !
Ce soir l’ennemi
Connaîtra le prix du sang
Et des larmes ...
Montez de la mine,
Descendez des collines,
Camarades.
Sortez de la paille
Les fusils, la mitraille,
Les grenades.
Ohé ! les tueurs
A la balle et au couteau
Tuez vite !
Ohé ! saboteurs
Attention à ton fardeau ...
Dynamite ...
C’est nous qui brisons
Les barreaux des prisons
Pour nos frères.
La haine à nos trousses
Et la faim qui nous pousse,
La misère.
Il y a des pays
Où les gens au creux des lits
Font des rêves.
Ici, nous vois-tu
Nous on marche et nous on tue
Nous on crève ...
Ici, chacun sait
Ce qu’il veut, ce qu’il fait
Quand il passe
Ami, si tu tombes,
Un ami sort de l’ombre
A ta place.
Demain du sang noir
Séchera au grand soleil
Sur les routes.
Chantez compagnons,
Dans la nuit, la liberté
Nous écoute ...
Ami, entends-tu
Les cris sourds du pays qu’on
Enchaîne !
Ami, entends-tu
Le vol noir des corbeaux sur nos plaines ...

Le chant des partisans
Joseph Kessel et son neveu Maurice Druon, sur une mélodie originale d’Anne Marly, ont proposé la variante française de cette chanson dont les paroles originales étaient dans la langue maternelle de sa compositrice.

Maurice Druon a comme son oncle siégé à l’Académie Française (secrétaire perpétuel pendant 14 ans). Ministre des Affaires Culturelles, c’est surtout pour son oeuvre historique "Les Rois Maudits", reprise par la télévision qu’il est connu du grand public. D’ailleurs le série initiale marquée par l’interprétation de Jean Piat a été réadaptée par Josée Dayan avec la participation remarquable de Jeanne Moreau.
Maurice Druon de Reyniac
23 avril 1918 – 14 avril 2009


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire