samedi 9 mai 2009

A propos d'une nouvelle vedette...

Tout le monde doit connaître le sujet, GL est peut-être en retard pour parler de l'évènement, mais comme beaucoup, subjugué par la vidéo de sa sélection que je viens de voir, je ne peux que publier un article en hommage à la personnalité de cette femme remarquable.

Maintenant il semblerait d'usage que ce soit la télévision, du moins les organisateurs de certaines émissions, qui décident de qui sera demain la vedette. Selon un timing qui semble rodé, vous commencez par sélectionner un jury avec des personnalités reconnues, puis vous organisez une tournée pour faire les sélections puis avec la magie du spectacle, non seulement vous aurez de quoi occuper une soirée par semaine en "prime time" sur une grande chaîne, puis grâce aux fonds récoltés par les appels des fans (vive le téléphone qui semble venir détrôner la voiture à la rubrique vache à lait) vous réalisez une émission à grand spectacle qui doit être mieux qu'auto financée (je n'ai pas les données, mais ce doit sûrement être le cas).

Bref, vous avez sûrement dû regarder au moins une fois une de ces émissions où le jury ne manque jamais une bonne parole pour se moquer d'un candidat (qui soit dit en passant de temps en temps vient aussi se moquer... mais ceci est une autre histoire). Les mots peuvent être méchants, mais c'est le jeu, les candidats doivent s'en rendre compte et de fait doivent avoir accepté le risque.
Certains se rebellent, une affaire traitée avec humour par Canal + a même fini par faire venir sur la scène du pavillon baltar une candidate éconduite... Merci au petit journal pour sa contribution à cette démonstration.
L'affaire dont je vous parle ne se passe pas en France, mais chez nos voisins outre manche.

Elle est au chômage, Ecossaise de 47 ans, elle arrive sur la scène pour la sélection de "Britain's got talent", émission similaire à "La nouvelle star".
Dans les coulisses, compte tenu de sa manière de parler et de se tenir et "vu son look" on craint le pire. Elle aurait dû rester derrière ses fourneaux... Arrivée sur scène, de par sa seule présence, on remarque le regard moqueur du public et du jury.
Mais elle est venue pour chanter, alors elle ne se laisse pas démonter par ce jury et ce public a priori déjà hostiles.
Elle va chanter quoi ? une interprétation de I Dreamed a Dream.
Si vous ne l'avez pas encore fait, je vous invite à regarder la vidéo correspondante, comme l'ont déjà fait plus de 12 millions d'internautes.

Susan Boyle on Britain's Got Talent

La magie de la voix fait son effet... Comme vous aurez pu vous en rendre compte, à la fin de son exceptionnelle prestation elle s'en retourne à ses foyers, fière d'être arrivée à se produire mais n'en espérant pas plus...
Mais le jury la fait revenir :
"Sans aucun doute, c'est la plus grande surprise que j'ai eue pendant les trois ans de cette émission", explique l'un des juges, alors qu'avant cette performance, avoue-t-il, "tout le monde se moquait" de la chanteuse écossaise. "Personne ne rit maintenant, c'était époustouflant".
J'espère que vous aurez saisi la suite des interventions... j'en avais déjà entendu parler, là je l'ai vue : bravo Susan Boyle, ta prestation dans cette émission et le "standing ovation" qui s'en est suivi permettra à beaucoup d'autres soit d'oser à leur tour tenter leur chance dans quelque domaine que ce soit, soit d'éviter de se railler avant d'écouter.
Belle leçon : une voix ce n'est pas forcément un look...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire