dimanche 27 mai 2012

Eloge de la chance

Dans " éloge de la chance ou l’art de prendre sa vie en main", Philippe Gabillet fait un grand tour du sujet (a priori très documenté, les références bibliographiques sont très nombreuses) et conduit le lecteur dans les différentes voies qui faciliteraient l’épanouissement de la graine de chance qui sommeille en chaque événement.

L’interview de l’auteur que j’ai eu l’occasion de voir sur je ne sais plus quelle chaîne m’avait donné envie de lire son livre.
Eloge de la chance

En particulier l’évocation du conte taoïste qui, je résume, narre la manière de bien considérer les évènements quand ils arrivent.

Vieux paysan, veuf avec un fils unique pour l’aider à la tâche disposant d’un robuste cheval pour tirer la charrue.
Un matin, le cheval s’est enfui… « quelle malchance ! » selon l’avis de ses voisins
Et le vieillard de se contenter de dire : « chance ou malchance ? Qui peut l’affirmer ? »
Et ce sera ainsi, toujours le même échange, pour chaque péripétie liée à ce premier événement.
Le cheval revient de son escapade avec 5 chevaux sauvages : chance ?
Le fils voulant monter un des chevaux sauvage tombe et se brise les jambes : malchance ?
La guerre déclarée… tous les jeunes sont mobilisés sauf le fils unique avec ses jambes brisées : chance ?
Le vieillard aura toujours eu la même réponse « chance ou malchance ? Qui peut l’affirmer ? » et à la réflexion, on se rend compte que tout dépend de la vision que l’on se fait de la chose.

L’analyse, voire les recommandations qu’on peut trouver tout au long du livre donnent une bonne base pour une confrontation avec notre propre approche du sujet.

En regardant l’auteur lors de l’interview, on constate qu'il respire l’optimisme, c’est d’ailleurs le sujet d’un autre de ses livres.

Je ne suis pas forcément en phase avec tout ce qu’il écrit, mais j’avoue avoir trouvé quelques éléments d’explications auxquelles je n’avait pas pensé lors d’actions / échanges récents.

En discutant de tout et de rien avec voisins ou des personnes rencontrées au hasard de mes sorties, je me rend compte que, sans le savoir, je mettais en pratique ses recommandations, bref un peu comme Mr Jourdain...

Sinon, j'ai été surpris d’avoir trouvé un paragraphe sur la sérendipité… notion utile que m’avais enseigné un consultant en documentation… j’aurai sûrement l’occasion de vous en parler lors d’un prochain post.

Enfin, si je voulais mettre en exergue quelques idées du livre, je retiendrai :
  1. la chance circule… il faut aider à la faire circuler, donc maintenir les contacts, provoquer les échanges.
  2. les personnes qu’on connaît peu (voire pas du tout) trouvent leur force du fait qu’elles évoluent dans des contextes différents (sources de nouvelles opportunités) et surtout qu’elles sont plus nombreuses que nos proches (belle évidence).
Tout un art de vie que d’oser aller demander à ceux que l’on ne connait pas, voire de donner sans attente de retour. Il y a déjà pas mal de temps que je pratique… C’est au demeurant ce qui m’a permis de surmonter les derniers évènements.

Pour le reste, je vous laisse découvrir le livre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire