dimanche 7 septembre 2014

New GL On Line


Mes principales activités sur internet tournaient essentiellement autour d’Over-Blog et de YouTube, avec en troisième position ce blog chez Blogger : 2006 correspond d’ailleurs à l’année de création de mes différents comptes sur ces 3 plateformes à l’époque… 

Depuis,  Google a restructuré les comptes et Google+ est devenu l’accès fédérateur : suite au changement radical chez Over-Blog que je ne saurais cautionner (et j’ai  hélas mis du temps à m’en rendre compte) il est naturel de rapatrier l’ensemble de l’activité ici. Le résultat sera d’ailleurs plus cohérent.

Chez OB, près de 900 articles avec plus de 11000 commentaires, la tâche est rude pour faire la part de ce qui n’a pas à migrer et du plan de classement à mettre en place (en particulier choix de tags pertinents, il ne va pas falloir y revenir à plusieurs reprises).

Et il y a aussi toute la construction initiale à détricoter : GL On Line c’était une construction complexe au niveau des liens tant internes qu’externes. 

Enfin, GL On Line c’était beaucoup d’images : quand on a comme devise « tout ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les images pour l’illustrer arrivent aisément ! » (c’est la devise de GL), il faut aussi organiser le stockage de ces dernières.

Voici pourquoi depuis quelques semaines je suis penché (voire un peu perdu) dans le code de ce blog pour préparer le terrain… j’avoue qu’il y a se reformer, je connaissais pas mal et aidais sur la précédente version d’OB, mais depuis mon premier contact avec la plateforme Blogger, cette dernière a bien évolué, dans le bon sens d’ailleurs ! (comme You Tube d’ailleurs, mais là je suivais en direct les évolutions). 

J’avais il y a très longtemps répondu à la question pourquoi un blog chez OB, là je sais pourquoi il faut en partir et pourquoi je vais continuer la route chez Blogger. 

Il faut juste prendre le temps d’organiser et de faire le transfert de la meilleure façon possible. 
Personnellement je prendrai le temps qu’il faudra. 

Par avance merci de rester patient, quelques perturbations à prévoir, mais ce devrait être limité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire