lundi 11 juin 2007

Une vieille maîtresse

Une vieille maîtresse : publié en 1851, le roman de Barbey d’Aurevilly fit scandale. Pour l’adapter au cinéma, il fallait une scandaleuse, et c’est Catherine Breillat dont les précédents films en ont choqué plus d’un qui en a fait l'adaptation.
Affiche du film Une vielle maitresse

Couverture du livre Une vielle maitresse
Ryno de Marigny qui a fort besoin de redorer son blason est fiancé à la blonde et angélique Hermangarde, le plus beau parti de Paris ; la Comtesse de Flers, grand-mère de la jeune fille, nostalgique des lumières et des
Liaisons dangereuses, voit cette union avec bienveillance, malgré la réputation de libertin du prétendant.
En effet, Ryno vit une relation passionnelle depuis dix ans avec Vellini, une demi mondaine espagnole, plus âgée que lui et d’une laideur troublante. Le tout-Paris réprouve le choix de la Comtesse de Flers (séduite elle aussi par le beau jeune homme romantique ?) comme il s’étonne de l’exceptionnelle longévité de la liaison entre un jeune homme de bonne noblesse et une « créature ». Mais Marigny, sincèrement amoureux d’Hermangarde, fait ses adieux à sa vieille maîtresse.

Montage avec des images du film Une vielle maitresse

Catherine Breillat adapte de très près le roman jusqu’à mettre dans la bouche des acteurs l’intégralité de certains dialogues. Le respect de la langue et le traitement pictural de l’image nous immerge ainsi dans l’époque, qui est bien plus qu’un décor à une  histoire d’amour à mort entre un dandy prisonnier des griffes du souvenir et du désir, et une femme panthère défiant toutes les conventions. On pardonnera quelques scènes répétitives à ce film qui évite tous les écueils de la reconstitution en costume pour se concentrer sur les personnages et le récit d’une passion d’un étonnant modernisme.
Merci à LLT pour cet article !

Un vieille maîtresse
Un film de Catherine Breillat d’après Barbey d’Aurevilly
Avec Asia Argento, Fu’ad Aït Aattou, Roxane Mesquida, Claude Sarraute, Yolande Moreau, Michael Lonsdale.
Durée : 1 h 54
Sortie le 30 mai 2007

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire