samedi 22 septembre 2007

Adieu Marcel Mangel

Né à Strasbourg le 22 mars 1923, Marcel Mangel devra fuir sa ville et son nom du fait de son origine juive. Il perdra son père à Auschwitz et c’est dans la résistance que comme Henri Groues (plus connu sous le nom de l’abbé Pierre) il changera de nom pour devenir Marcel Marceau.
Nota : selon ses propres dires, l’origine de son nom est dû à une phrase de Victor Hugo parlant des généraux des campagnes napoléoniennes : "Hoche sur l'Adige, Marceau sur le Rhin.". Originaire du Bas-Rhin, il a décidé de s'appeler Marcel Marceau.


Résistant à Limoges puis agent de liaison des Forces Françaises Libres avec l’armée de Patton (grâce à son excellent anglais !), il continuera toutefois des études artistiques à Limoges, à l’école des arts décoratifs où il développera son goût du dessin et de la peinture et sera surtout l’élève de Barrault et de Decroux (celui qui a développé l’art du mime, « la statuaire mobile »).
Pour moi, il restera l’éternel mime, au point que je pensais sincèrement que c’était lui qui jouait dans "Les enfants du paradis" alors que c’était Jean-Louis Barrault (un des premiers grands de cette discipline).

Marcel, ce sera Bip, ce Pierrot lunaire mis en scène en 1947, personnage sensible et poétique où nous retrouvons du Chaplin. 

Mosaïque à partir de ses mimes

Car il faut bien se rendre à l’évidence : le mimodrame permet de donner forme à des pensées. Une illustration en temps réel, c'est un peu plus compliqué que les illustration du GL.

Son art est mondialement connu. Il aura même inventé dans les années 50 « la marche contre le vent », que Michael Jackson reprendra dans ses chorégraphies.

Une petite anecdote. Si on rapproche le cinéma muet de l’époque des charlots avec la carrière d’un mime… il est remarquable de penser que c’est en 1976 dans "La Dernière Folie de Mel Brooks", film muet, que Mel Brooks lui fait interpréter son propre personnage et qu’il sera le seul acteur à avoir parlé dans ce film !

Le mime Marceau nous a quittés le 22 septembre 2007 à Paris. C’était un grand, mais « the show must go on ». Puisse son école continuer à promouvoir son art qui permet à tous de comprendre des messages sans la barrière de la langue !

le 22 Septembre
- Pensez à fêter les Maurice (bonne fête Fanfan !)
C’est l’anniversaire de la naissance de Erich Von Stroheim.
Le 1er trajet du TGV, c'était le 22 septembre 1981

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire