lundi 2 mars 2009

Le monde de Koulou

Vous connaissez Koulou ? Moi, ça fait quelque temps que j’ai eu l’occasion de le rencontrer sur le forum d’OB et que je fréquente son blog Le monde de Koulou à l’occasion.

Je ne suis pas particulièrement passionné de son monde étant par nature un peu plus traditionnel comme type de BD… mais la passion que l’on ressent en compulsant ses échanges sur son fil sur le forum et dans la réalisation de ses dessins sur son blog m’ont conduit à y repasser régulièrement.

Dernièrement je suis même allé lui quémander un petit dessin pour l’anniversaire de LLT, puisque qui dit BD nécessite la participation de réalisateurs de BD !

D’ailleurs, Koulou est même maintenant classé dans mon annuaire des blogs artistiques…
Pourquoi je vous raconte tout ça ?

Juste une petite anecdote : GL est le chauffeur de LLT, donc hier après midi j’ai accompagné LLT à une dédicace du sieur Koulou : Le monde de Titus figure donc maintenant à la maison et j’ai pu le découvrir calmement rentré à la maison après mon périple parisien (commencé au cinéma pour voir Gran Torino). 

Bref, après la lecture de ce premier album, je confirme avoir été emballé par ce monde et vais attendre avec impatience la sortie des suivants. 

le monde de Titus


Comme je le disais en introduction, a priori plus classique dans mes choix, là j’ai été conquis par la construction de ce monde. J’avoue que le moment passé avec son auteur et ses planches originales avait aidé à préparer le terrain, mais vous pouvez me croire, l’épreuve de la lecture est sans concession : si je lis d’une traite en dévorant les pages, c’est que “ça la fait”.

Nota : comme toutes les sorties donnant l’occasion de croiser des blogueurs, là j’ai pu en rencontrer une brochette. Les articles d’Ambre et de Zordar l’expliquent bien mieux que ce que je pourrai faire, vous pouvez donc aller y faire un tour.

En résumé, procurez-vous le premier tome des aventures de Titus, vous passerez un bon moment et pourrez ainsi commencer une collection qui aura l’occasion de vous faire rêver. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire