dimanche 3 novembre 2013

La vie d’Adèle… chapitre GL

Palme d’or à Cannes, il aura fallu attendre l’automne pour pouvoir aller le voir.
Bon, si je suis quand même arrivé à le voir en avant première, c’était juste avant sa sortie officielle (alors que pour d’autres sorties d’octobre je suis arrivé à les voir beaucoup plus tôt, à l’occasion je ferais un article sur le sujet de la date de sortie d’un film !). 
Ce film a déjà suscité la polémique avant même sa sortie en salles… je ne ferai pas le tour des critiques mais me contenterai de donner ma perception / mon point de vue. 

Petite précision préalable… j’ai attendu un temps certain avant de rédiger ces quelques lignes, car si l’illustration est déjà prête depuis le mois de mai, ça commence à faire un bail que je suis allé voir ce film mais ma première impression était quand même un peu confuse et je vais essayer de trouver pourquoi. 

La vie d'Adele

Questionné sur FB il y a quelque temps, je répondais à une amie lors d’un échange à propos d’une photo de l’affiche d’un cinéma où je précisais avoir presque tout vu…
L’échange visible sur mon mur FB : 
- J'croyais qu'il sortait que le 9 la vie d'Adèle !! Tu l'as trouvé comment ?
moi : L'ai trouvé lors d'une avant première 
- Oki ! Et du coup, ma question c'était plutôt "qu'est-ce que tu en as pensé ?" 
moi : sinon plus sérieusement, beau film, mais ils auraient pu limiter un peu la durée de certaines scènes (quelle est la volonté du metteur en scène ?) près de 3 heures quand même... Je pense qu'avec les scènes en question un peu plus courtes ça aurait été parfait (même si les corps sont superbes…)
- Ok ! Bon ben j'ai hâte de le découvrir, je te dirai ce que j'en ai pensé quand je l'aurai vu 
moi : Turbo non plus n'est pas sorti... Adèle ou Diana... c'est fou commet certains prénoms occultent le reste de l'actualité !

Voilà en résumé ce que j’avais écrit avant la sortie officielle.
Qu’en reste-t-il après ? 
N’allez surtout pas croire que je suis coincé au sujet des scènes de sexe à l’écran. Ce n’est pas mon propos. Je pense juste que près de trois heures dans une salle de cinéma c’est quand même un peu long. Donc j’estime que certaines scènes auraient pu être raccourcies, même si les corps restent superbes (je ne vais pas me plaindre du plaisir des yeux).
Ceci précisé, ayant vu auparavant Jeune et jolie où là aussi le metteur en scène a insisté sur le sujet, ma question « quelle est la volonté du metteur en scène ? » était même plus générale ! 
J’ai vu cette année plus de 160 films depuis le début de l’année, je pense qu’avec ces 2 toiles j’ai dépassé en temps cumulé toutes les scènes de sexe de tous les autres films (même celle de Machette kills qui nécessitait des lunettes 3D pour pouvoir la voir)…
Mais bon, il paraît que pour Adèle ça ne dépasse pas 20 minutes, voire 9, j’ai lu ça quelque part, vais devoir retourner le voir pour chronométrer ? 
En résumé, mis à part du sexe qu’y avait-il à voir ? 
Je pense ce qui aurait pu être une belle histoire d’amour, bien narrée (mais un peu long quand même, je ne vais pas revenir sur le sujet). 
Mais aussi une certaine vision de la vie et des couches sociales, aspect du film qui m’a sûrement laissé perplexe. 
Adèle compagne en charge des tâches ménagères et obligatoirement fidèle ? Femme au foyer ? 
L’image du couple présentée me semble reproduire le schéma "il y a celle qui joue le rôle du mec et…".
Les repas en famille reflètent aussi un stéréotype que je ne saurais partager… mais bon, il faut faire avec.
Et il y a aussi la vie à l’école avec les élèves… autre facette du personnage qui aurait pu faire l’objet d’un autre film. 
 
La bande annonce était très bien, comme je l’écrivais plus haut « ce qui aurait pu être une belle histoire d’amour », mais en conclusion ce que je retiendrai c’est que c’est quand même un peu dispersé (d’où peut-être le sentiment de longueur).
 
Beau film, mais long, ce sera la conclusion de GL.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire