jeudi 22 septembre 2016

L'inconnu du ciné club

Le club Maillot c’est toutes les semaines, l’inconnu du ciné club c’est le rendez-vous cinéphile mensuel organisé par Télérama au cinéma du Panthéon.

Déroulement de la soirée :
  • Nous découvrons l'invité surprise qui discute pendant une heure environ avec deux critiques de Télérama de la place qu'a le cinéma dans sa vie. Il nous présente des extraits des films qui l'ont marqué.
  • Nous regardons le film choisi par l'invité.
  • Nous nous rendons au salon décoré par Catherine Deneuve à l'étage du cinéma. Discussions, un verre à la main dans une ambiance conviviale. Possibilité pour les plus audacieux d'échanger quelques mots avec l'invité.

Ce mardi 20 septembre, lors d’une sortie OVS j’ai découvert cette rencontre mensuelle (c’est d’ailleurs la 6ème saison, il était temps que je découvre le concept !).
Il fallait réserver (*), ce que j’ai fait dès que j’ai vu la sortie. 

En arrivant de bonne heure, une fois le billet retiré, retour dans la file d’attente et début des échanges au sujet de qui sera l’invité surprise. 
Une fois dans la salle, après un peu d’attente, l’invité est annoncé et vient sur le devant de la scène. Il s’agit d’Olivier Besancenot. 

Sa sélection d’extraits 
  • Paris brule-t-il ? de René Clément
  • Les temps modernes de Charlie Chaplin
  • Land and Freedom de Ken Loach


Le film de la soirée c’était Moi, Daniel Blake de Ken Loach, Palme d’Or au dernier Festival de Cannes.

Je vous laisse imaginer les raisons pour lesquelles O. Besancenot a sélectionné ces films, ce n’est pas l’objet de cet article. 

Par contre vous parler du concept de la soirée et par la même occasion de Ken Loach, c’est le bon moment.

Ken Loach ? Je ne connaissais pas avant 2012, un collègue de bureau m’a vivement conseillé de voir La part des anges et compte tenu du bon moment passé, je n’ai pas manqué de voir le film suivant et j’attendais de voir ce dernier film.

Pour l’invité surprise, dans la queue lors des pronostics, j’avais commis pour blaguer un SMS à ceux qui avaient annulé leur participation à cette sortie pour aller voir l’avant première du dernier film de X. Dolan, précisant justement que c’était X. Dolan l’invité, histoire de les faire enrager. 

Pour certains, c’était même irréaliste qu’un réalisateur de son acabit vienne dans une petite salle la veille d’une avant première.
Bon, Besancenot ce n’est pas Dolan, ils ne sont pas dans le même registre.

Mais quand l’animateur, en annonçant son choix de film pour la soirée, avoir l’occasion de voir en avant première le dernier film de Ken Loach, ça c’était une grande nouvelle.

La surprise ? Pour échanger avec l’invité, le réalisateur, Ken Loach himself, était également présent… comme quoi si X. Dolan aurait eu autre chose à faire que venir dans cette petite salle la veille d’une avant première, Ken Loach, multi primé à Cannes, avait pris le temps de le faire.

Sacré personnage, ses 80 ans n’ont pas entamé sa vivacité d’esprit. 

Pour le film, en cette période préélectorale, ce serait bien d’avoir l’avis des différents candidats sur le cas d’école développé : Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction

Je vous laisse méditer sur la question, mais surtout allez voir le film quand il sortira le mois prochain, c’est un grand film.

En conclusion, c’était une très bonne soirée, dommage que l’échange annoncé dans les salons n’ait pas été plus formalisé, Besancenot et lui sont restés à échanger (cf. la photo ci-dessous), je ne suis pas du genre à aller m’imposer dans un échange. Faudra que je progresse de ce côté.

Ken Loach et olivier Besancenot à l'inconnu du ciné club

Une chose est certaine je ne manquerai les prochaines soirées !

(*) Nota : là la carte UGC était acceptée ce qui n’était pas clairement annoncé sur le site mais même au prix de 6,5 euros, j’avais réservé…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire