dimanche 20 août 2017

De la détermination de la hauteur de la tour Montparnasse

Un Polytechnicien, un Centralien, un Gadzar, un d’HEC et enfin un de l’ENA sont confrontés à une question à laquelle ils doivent répondre : quelle est la hauteur de la tour Montparnasse ?

Ils ont un baromètre comme seul outil fourni …


Image des logos des écoles avec la photo d'un baromètre et de la tour Montparnasse


Fort de sa physique, le Polytechnicien mesure la pression au sol, monte en haut de la tour et avec la mesure réalisée là haut, par un savant calcul intégral en déduit la réponse à la question.

Arrive le Centralien : trop compliqué ! Il monte au sommet de la tour, laisse tomber depuis le haut de la tour le baromètre et chronomètre le temps de chute. Une simple équation du second degré lui donne le résultat.

Le Gadzar fait dans le pratique : il monte en haut de la tour et à l’aide d’une ficelle accompagne la descente du même baromètre : il n’a qu’à mesurer la longueur déroulée !

Pour le diplômé d’HEC, tout ça c’est bien compliqué ! Il va au café du coin et troque le baromètre contre le renseignement !

Et l’Enarque dans tout ça : il fait quoi ?
Il a accroché le baromètre dans son salon, c’est du plus bel effet !
Et pour la hauteur de la tour ? Il en a simplement fixé la hauteur par décret...

Photo d'une tête de cheval hilare

Et vous, vous la connaissez la hauteur de la tour ? Le cas échéant, vous pouvez la poster dans un com’.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire