mardi 6 mars 2007

Réflexions depuis Saint-Louis

Assis dans le fauteuil devant la fenêtre, je regarde les gouttes de pluie. 

L’heure tourne. La nuit est en train de tomber (elle se fait mal quand elle tombe ?). Il fait maintenant noir dans la chambre, j’ai refermé mon livre depuis un bon bout de temps et je reste là à t’observer, endormie, comme apaisée après une journée difficile.

Je pense à ce que je vais faire ce soir en rentrant à la maison.
Au fait, elle est où la maison ?

En voila une bonne question… maison, domicile, c’est l’endroit où la famille se retrouve pour passer de bons moments ensemble.

Nous sommes là tous les deux ensemble. Quand je vais retourner là bas, ce sera certes à l’adresse communément reconnue comme notre domicile mais tu n'y seras pas.

Depuis que tu es retournée à cette autre adresse, j’ai eu le temps de vaquer à quelques occupations ménagères que j’avais laissées de côté pour t'aider à préparer ton départ.

Mais voilà, j’ai repris le chemin de Saint Louis, cette fois ci ce va être pour un peu plus longtemps (j’ai d'ailleurs pris un coupon mensuel, ce sera plus simple pour la logistique).

Après deux jours de congés déjà passés, quel premier bilan ?
Hier c’était pour t’accompagner et être présent s’il manquait quelque chose.

Aujourd’hui je suis revenu avec le complément et comme hier nous avons pu faire une partie de Scrabble (avec le dico officiel que j’ai pensé à prendre ce matin).

L’heure continue de tourner… je suis tout seul éveillé dans cette chambre, là il fait vraiment sombre.
L’infirmière vient de passer, elle a contrôlé les voyants et branchements, fermé la molette sous la poche vide, vérifié que tu allais bien et est partie dans la chambre suivante, tout ça sans ouvrir la lumière.
Elles sont là telles des ouvrières à s’assurer que tout est fait pour le bien-être des occupants.
Depuis quelques années, le système a changé, on s’inquiète des effets secondaires et on fait tout pour les limiter. On a redonné ses lettres de noblesse à la profession qui a ouvert la chasse à la douleur.

Si j’avais eu un portable, j’aurais presque pu enregistrer mes impressions sur le vif… là c’est en léger différé.

Depuis quelques années, j’ai déjà eu l’occasion de réfléchir à beaucoup de choses en fréquentant le milieu hospitalier… A attendre dans les salles d’attente, à pester faute d’information… à maudire tous les politiques qui avaient contribué à la dégradation des urgences.

Là ce n’est pas une urgence, c’est préparé depuis longtemps.

J’ai appris en quelques mois un certain nombre de détails que j’avais inconsciemment occultés depuis longtemps déjà.

Maintenant quand je croise dans un service d’immunologie une personnes sur un brancard avec l’ambulancier qui porte à côté les accessoires pour « renforcer » l’ossature, je ne me pose plus de questions sur la nature des dommages.

J’ai également enrichi mon vocabulaire : quand j’entends parler d’aplasie, je comprends de quoi il retourne et je sais que ce va être un des moments les plus difficiles à gérer de toute notre vie commune.

Nota : suite à un problème avec la poste, je viens à peine de recevoir le Télérama de la semaine. J’ai donc loupé les programmes d’hier soir, manifestement la TV s’est mise au diapason pour parler du sujet. J’avais un certain nombre d’articles en souffrance, mais on va faire simple, gérer au mieux.

En résumé, le GL, il ne va pas trop être présent à modérer sur les forums.

Le mois va être difficile, le boulot, les trajets, les autres qui s’inquiètent.

J’avais préparé un diaporama sur les masques de carnaval, c’est tout à fait de circonstance, je vais d’ailleurs pouvoir prendre le plus beau et m'en parer pour retourner voir le monde…

Quelques lignes pour libérer le trop plein et puis retour à la vraie vie, celle où il est de bon ton de considérer que tout va bien, car comme j’aime bien le rappeler à qui veut m’entendre, même si ça allait mal, ça n’aiderait en rien à la résolution du problème.

En conclusion, courage, tu vas t’en sortir, tu es dans le meilleur service avec toute une équipe pour te soutenir. 

Louis, le 6 mars 2007

15 commentaires:




  1. lol GL oui si tu veut le suprimé ok c ' est juste pour l ' ortographe du speudo Napoléon oblige lol  je le refait ensuite ben oui et je voit cet article de suite sur les masques merçi toi bisous ... Napoléone
     

    RépondreSupprimer
  2. Je te souhaite beaucoup de courage Louis !
    Mes meilleurs voeux pour cela aille le mieu possible pour la personne concernee.
    Christophe

    RépondreSupprimer



  3. re GL!!! là je suis émue si je dit  St - Louis et que je me retourne c \' est l \' école maternelle ou je suis aller et tout un tas de souvenirs ... en face c \' étais l \' école Jeanne d \' Arc et ... oui il faut redonné le sens de la Noblesse!!! du métier car rien n \' est plus Noble!!!  que de s \' occuppé de son Prochain!!!  ...  les masques sont de toute beauté!!! ... Les plus Grandes Souffrances sont celles qu \' on ne montre Pas!!! ... bravo Louis pour ton article il est humain ... gros bisous ... à bientôt ... Napoléone ...

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Louis, on a envie de parler de courage et il en faut ! mais chacun en fournit sa propre dose. Je vous en  souhaite une forte dose à tous les deux. Un de mes fils a eu un purpura dont les symptômes s'apparentent. Je comprends en partie ce que vous pouvez vivre. A très bientôt.   Joëlle.

    RépondreSupprimer



  5. Bonjour GL!!! bonjour Rueil-Malmaison!!! je te souhaite bon courage et pour le com pfff comme tu veut c ' cest un grain de sable et mieux vaut s ' occuppé des gros cailloux!!! tu le dit si bien dans un de tes articles ... et je suis enchanté!!! de te lire régulièrement et t ' encourage!!! Louis ... bisous à toi ... à bientôt ...  Napoléone

    RépondreSupprimer
  6. je te souhaite bien du courage pour affronter ce moment un peu difficile que tu traverses... plein de bisous, chrstel

    RépondreSupprimer



  7. Tes masques sont magnifiques !! Tu sauras, j'en suis sûre trouver celui qui t'iras le mieux et nous serons là pour l'écouter !! Bisous !!

    RépondreSupprimer
  8. Et voilà les bisous matinaux ! milieu de semaine , coooooooool!!! aujourd'hui suite des réponses à vos questions sur le barruec' blog ... bonne journée à toi , christel

    RépondreSupprimer
  9. hello......et tu vas comment...ouf je m'en pose des questions.....ai-je manqué quelque chose ?

    RépondreSupprimer



  10. J'espère que tu vas mieux   bises de la mer rouge! ! ! !    @nne marie  

    RépondreSupprimer
  11. Tu vois Louis, le problème qui se pose aujourd'hui est le suivant! Les gens se croisent sans se parler et ne prennent plus conscience que certains souffrent en silence... En te lisant, j'ai les larmes aux yeux.
    Vive les écrits qui laissent des traces! Prends soin de toi et d'elle.
    Bonne journée
    Flo

    RépondreSupprimer
  12. Photos du carnaval d'annecy nous étions donc au même endroit....
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  13. un ptit mot pour vous deux alors.... et pour cetexte plein d'émotions...

    RépondreSupprimer



  14. Bon courage à vous deux... Ce sont des moments difficiles et l'on se sent bien seuls, chacun de son côté, malade et conjoint.

    RépondreSupprimer
  15. Oui, dans un bon service et avec GL, elle va s'en sortir, il le faut.. Amicales Pensées

    RépondreSupprimer