mardi 11 juillet 2006

Le chauve le plus célèbre de l'histoire du cinéma


Yul Brynner Acteur américain d’origine russe 11 juillet 1915 - 10 octobre 1985
On sait fort peu de choses sur les origines de cet acteur peut-être né dans l’île de Sakhaline et qui a volontairement entretenu le mystère autour d’elles. Après un séjour à Paris où il travaille comme trapéziste au Cirque d’Hiver et machiniste au théâtre des Mathurins, il parvient à passer aux États-unis en 1941. 

Parmi un bon paquet de films où il enchaîne des rôles historiques et typés (Les dix commandements, Salomon et la reine de Saba, Tarass Boulba…) il gagne une renommée internationale avec Les sept mercenaires de John Sturges (1960). 

C’est toutefois le personnage du roi de Siam dans Anna et le roi de Siam qui marquera toute sa carrière. A partir de 1951, il interprète le rôle près de trois milles fois à Broadway dans la comédie musicale de Richard Rogers et Oscar Hammerstein; c’est à cet occasion qu’il se rase le crâne. En 1955 Walter Lantz adapte la pièce au cinéma sous le titre Le roi et moi et fait gagner à l’acteur un oscar en 1956 ; en 1972 une série en 13 épisodes est tournée pour la télé. 

Sans doute pas l’acteur le plus subtil de sa génération mais certes le plus sexy : il ose arborer sa calvitie lustrée à une époque où il fallait avoir des cheveux épais et crantés, exhibe une musculature fort bien travaillée et foudroie le spectateur de son regard de jais. 

Il meurt en 1985 puissamment aidé par les cinq paquets de cigarettes qu’il fumait au quotidien. Mystérieux jusqu’au bout, il est enterré en France, au cimetière du monastère de Saint Michel de Bois Aubry, près de Poitiers. 

Son meilleur film selon moi : Les boucaniers de Anthony Quinn (1958). Mais il a des cheveux… 


Merci à LLT pour cet article... GL a assemblé les photos et mis en ligne !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire