mercredi 25 juillet 2007

Homophonies mais pas forcément homographies !

Vous pensez que c'est la chaleur ! que le GL a pris un coup de chaud ? Non, il n’en est rien, c’est juste relatif à mon article sur Alexandre DUMAS qui avait mis en exergue une lacune sur la « bonne chère », expression non connue !

Et bien oui, je l’avoue, j’ai prêté à Alexandre Dumas une qualité qu’il avait peut-être mais qui n’avait rien à voir avec le propos de mon article. Je m’explique, il y a des homophonies qui peuvent induire en erreur (et non pas enduire avec de l’erreur !). Il ne faut pas confondre « bonne chère » et « bonne chair » !

D’ailleurs, ici chère n’est pas le féminin de cher, même si la bonne chère peut être chère, il ne faut pas confondre !

Dans la littérature, la chère qualifie la bonne nourriture, par contre, la chair l’enveloppe corporelle. Les plaisirs de la chair seraient donc d’ordre sexuel !

Enfin, on peut parler de la bonne chère depuis une chaire si on est professeur… ou alors s’être assis aux moyen âge sur une chaire pour goûter aux plaisirs de la chair tout en savourant la bonne chère.

Bon j’arrêterai là mes divagations, j’ai corrigé en son temps l’article sur Dumas, merci à LLT de m’avoir fait remarquer cette petite homophonie !

Mais entre chaire et chère, comme vous pouvez le constater, il n’y a pas homographie !

Yvonne Printemps

La citation du jour
Les femmes préfèrent être belles, plutôt qu'intelligentes parce que, chez les hommes, il y a plus d'idiots que d'aveugles.
Yvonne Printemps 

Le 25 juillet,
- pensez à fêter les Jacques
C’est l’anniversaire de la naissance d’Yvonne Printemps
L’anecdote : à son mariage avec Sacha Guitry, Sarah Bernard et Georges Feydeau furent leurs témoins !

Les mots du jour / (c'est la journée dico) :

chair nom féminin (latin caro, carnis)
1. Tissu musculaire et conjonctif du corps humain et animal, recouvert par la peau.
– En chair et en os : en personne.
2. Aspect, qualité de la peau. Avoir une chair bien ferme.
– Ni chair ni poisson : sans caractère, indécis.
– Être bien en chair : être un peu grassouillet.
– Couleur chair : rose très pâle.
3. Litt. Enveloppe corporelle, charnelle, par opposition à l'esprit, à l'âme, au divin. Mortification de la chair.
4. Sout. Ensemble des désirs, des appétits physiques ; instinct sexuel. Les plaisirs de la chair. La chair est faible.
5. Viande animale hachée servant à la préparation de certains aliments. Chair à saucisse.
6. Pulpe des fruits.
chaire nom féminin (latin cathedra)
1. Tribune, estrade d'où un professeur ou un prédicateur parle à son auditoire.
2. Poste de professeur d'université. Elle a obtenu la chaire de poésie américaine.
3. a. Siège apostolique, papauté. La chaire de saint Pierre. b. Siège épiscopal.
4. Siège de bois à haut dossier et accotoirs pleins, en usage au Moyen Âge et à la Renaissance.
cher adjectif  féminin chère (latin carus)
1. Qui est l'objet d'une vive affection ; aimé, chéri. Pleurer un être cher.
2. Auquel on attache du prix, de l'importance ; précieux. C'est une idée qui lui est chère.
3. Avant le nom, s'emploie comme formule de politesse ou comme terme d'amitié ou de familiarité. Chère Madame. Mes chers amis.
4. D'un prix élevé ; qui exige de fortes dépenses. Un tissu cher. Lutter contre la vie chère.
5. Qui vend à des prix élevés. Magasin, commerçant chers.
cher adverbe
1. À haut prix. Ces denrées se vendent cher.
2. Au prix de grands sacrifices. Payer cher sa liberté.
3. Ne pas valoir cher : être méprisable, en parlant de quelqu'un.
chère nom féminin (du grec kara, visage)
Litt. Nourriture. Aimer la bonne chère. (À distinguer de chair.)

homographe adjectif et nom masculin
Se dit d'homonymes ayant la même orthographe (exemple : cousin [insecte] et cousin [parent]).

homophone adjectif
1. Se dit de ce qui a le même son.
2. Se dit de l'exécution à l'unisson ou à l'octave des différentes parties d'une musique.

Copyright : Le Petit Larousse © Larousse / HER 2000

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire