mardi 12 février 2008

Louis Renault

Il y a des histoires qui marquent une époque.
Louis Renault aura de son vivant provoqué les passions : haute technologie, passion de l’automobile, du succès sur les circuits, la publicité… le début du siècle dernier aura connu la naissance de ce phénomène (le premier salon en France aura eu lieu au jardin des tuileries en 1898 !), mais également la lutte acharnée avec la classe ouvrière (surnom évocateur de cette situation : le saigneur de Billancourt).

Photo de Louis Renault

Quand on regarde la situation avec tout le recul nécessaire, il faut convenir que ce n’était pas un expert de la relation avec les partenaires sociaux. Mais quelles autres expertises a-t-il déployé ? Il faudrait s'en souvenir à l'occasion.
Il a constitué un patrimoine qui profite encore un siècle plus tard à l’entreprise… Tout le monde ne doit pas voir d’un bon œil le démantèlement des usines sur le site historique.
Les promoteurs immobiliers ont eu raison du patrimoine historique, comme pour les bâtiments de Citroën…
Heureusement que le patrimoine national est un peu mieux protégé. Mais compte tenu de l’endettement de la France, il ne serait pas surprenant qu’un jour on vende quelques bâtiments publics (par exemple le Louvre, au prix du m2 on devrait trouver les opportunités de se désendetter ! bon je blague, là ça a de la valeur, la technique par contre n'a jamais eu sa place).
Les patrons successifs de la Régie puis de la société anonyme ont certes fait fructifié le capital technologique, mais qui aura sauvegardé le patrimoine immobilier ?
J’entends ci et là que les entreprises sont là pour faire du biseness… que l’activité ce n’est pas de gérer le patrimoine !
Une question à se poser : les tableaux, œuvres d’art, bijoux sont d’autres types de placements. Les experts de la finance placent-ils tous leurs avoirs dans les actions ?
Je plains leurs épouses… quoique je reste persuadé que pour certains, rentrés à leur domicile ils appliquent d’autres théories !
Une remarque en passant : à l’annonce des résultats de PSA, j’entendais un journaliste faire le parallèle entre ces très mauvais résultats (plus d’un milliard de francs quand même si je ne m’abuse) et le nombre excessif de salariés. En bref on n’a pas gagné assez, on va donc faire des coupes dans les effectifs !
A la rubrique développement durable, quand va-t-on mettre dans la balance le nombre de salariés qui bénéficient de l’activité de l’entreprise ?
L’année dernière RSA a tenu ses engagements financiers. Quel aurait été l’impact de conserver l’île Seguin ?
Je n’irai pas chercher ce genre d‘information, mais si nous avions eu aux portes de Paris un musée industriel de l’automobile Renault (visites de chaînes de fabrication, d’un bureau d’étude d’époque, exposition de voitures anciennes) avec pourquoi pas un essai sur piste des véhicules à la fin de la visite (sur la piste dans les sous sols de l’île, voir à ce sujet l’excellente BD de l’agence Hardy Banlieue blanche, banlieue rouge...).
Peut-être même la visite aurait pu être payante… faisant contribuer ainsi les visiteurs au maintien du patrimoine...
Pour promouvoir la marque, c’est une bonne méthode, d’ailleurs les Fondations n’aident-elles pas à la promotion de la marque ?
Je ne suis pas un expert de la finance, juste un défenseur de notre histoire. Ce billet m’aura permis de m’exprimer sur ce sujet.

Citation 
C’en montant la côte de la rue Lepic, à Montmartre que Louis Renault démontre l’efficacité de sa Voiturette et lance de fait l'histoire de Renault ! (Suite à cet essai, on lui passera une dizaine de commandes.)
On peut dire que ça c’est de la promotion ! (signé GL)


La saga des logos
Le losange de RENAULT, firme créée en 1898 par Louis RENAULT, est apparu en 1925 parce que la firme avait besoin d'une ouverture pour placer un avertisseur. On choisit le losange qui resta le symbole de RENAULT. Il fut redessiné une dizaine de fois jusqu'en 1992 pour atteindre sa forme peut-être définitive.
Assemblage de l'historique des logos Renault


Le 12 Février
- Pensez à fêter les Félix
C’est l’anniversaire de la naissance de Louis Renault (il y en a qui la placent le 15… les avis sont partagés !)

Le mot du jour / le nom du jour 
Louis Renault Paris 1877 - id. 1944
Industriel français. - Il construisit une première voiture en 1898, puis, aidé de ses frères Marcel (1872 - 1903) et Fernand (1865 - 1909), il devint l'un des pionniers de l'industrie automobile. Pendant la Première Guerre mondiale, Renault frères travailla pour l'aviation, fabriqua des munitions et mit au point en 1918 le tank Renault.
Copyright : Le Petit Larousse © Larousse / HER 2000

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire