samedi 29 janvier 2011

1961-2011, le cinquantenaire de la Renault 4

La première exposition automobile a eu lien dans les jardins des tuileries en 1898 sur une initiative de l’Automobile Club de France. L’exposition migre en 1901 au Grand Palais, mais c’est à partir de 1962 que le Salon de l’Automobile prend enfin ses quartiers actuels Porte de Versailles.
Le Salon sera annuel jusqu’en 1976, depuis cette date, c'est tous les 2 ans...

Ce deviendra le Mondial de l’Automobile en 1988, mais c’est une autre histoire. Revenons en 1961, la dernière année où le Grand Palais accueille le salon de l’automobile de Paris.

Le salon de 1961 permet à Renault de révéler au public les nouvelles R3 (seulement 3 CV fiscaux et environ 2500 exemplaires produites, la voiture est rare) et R4 de manière tout à fait originale : 200 véhicules sont laissés à la libre disposition des Parisiens, c’est l’opération « Prenez le volant ».

R3, 4L et R4 Super marquent le début d’une longue carrière de traction avant (inaugurée chez Renault avec l’Estafette quelques années auparavant) alors que dans le même temps la Dauphine bénéficie d’une première synchronisée !

Si la Renault 3 quitte la seine assez rapidement, par contre la Renault 4 va connaître un franc succès : de 1961 à 1992 elle va être produite d’abord sur l’Ile Seguin à Boulogne, puis à Flins puis un peu partout dans le monde (jusqu’à 27 pays hors France), pour finir sa carrière produite en Slovénie.

Avec plus de 8 millions de véhicules, elle reste la voiture Française la plus vendue dans le monde, et le 3ème modèle au monde, après la Coccinelle et la Ford T.

C’est en 1956 que Pierre Dreyfus, PdG de la Régie demande à ses équipes de créer « la voiture blue-jean » : un véhicule bon marché, qui puisse servir pour le travail comme pour les loisirs, aux champs comme à la ville, aux hommes comme aux femmes… bref, une voiture adaptée à l’évolution des sociétés qui se dessine à l’aube des années 60.

Et qui ne l’a pas croisée sur les routes… au couleurs des PTT, voire de la Gendarmerie Nationale.

Cette année c’est donc son cinquantenaire : personnellement je trouve qu’elle a toujours fière allure pour son âge !

Mosaïque avec images de la Fourgonnette et courbe de production

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire