dimanche 25 février 2007

Qui suis-je ?

Louis CHATEL
Qui suis je ?

Je me nomme Louis CHATEL, mais les gens que je fréquente régulièrement sur les forums ou sur Over Chat me connaissent sous le surnom de Gros Louis ou tout simplement GL, voire de Fou (ça dépend des moments) !



Pourquoi Fou ? Il faudrait faire un article à ce sujet !

Parisien de naissance, j’habite en banlieue mais les déplacements professionnels me font aller de ci de là, de la Normandie jusqu’aux contrées lointaines (Espagne, Portugal, voire Roumanie).

Mais je préfère séjourner en France, c’est comme cela la vie, il y en a qui font des déplacements professionnels et d’autres qui aimeraient bien ; les seconds ne sont pas forcément les mêmes que les premiers.

Hors mon travail qui me monopolise la plus grande partie du temps, j’ai une passion pour le web sous toutes ses formes. Publications depuis quelques années, blogs depuis près d’un an et enfin forums et tchat depuis 3 mois. C’est est même devenu une drogue, il va me falloir une cure de désintoxication..
Ma zone privilégiée est donc derrière ma petite fenêtre sur le monde de 17’’ (depuis peu, avant elle n’en faisait que 15 !).

Quel âge ai-je vraiment ?
Un âge certain, j’ai connu les années 60 et Radio Nostalgie repasse mes chansons préférées. Le demi siècle c’est pour très peu !

Qui me connaît le mieux ?
Je n’en ai pas la moindre idée et ne souhaite pas le savoir.

Je porte toujours sur moi...
Un tas de choses : le choix de mes vestes repose essentiellement sur leur capacité à tout faire rentrer dedans. Et encore, maintenant je n’ai plus ma caisse à outils.

La chose la plus importante de ma vie
Joker !
(j’ai un âge où il est possible de s’accorder certains droits), si j’ai levé l’anonymat, pour la partie intimité, la place publique n'est pas forcément un endroit où déballer...

Le lundi matin vous pouvez me trouver…
A mon bureau ou alors en déplacements…

Mon moyen de transport favori.
Pour les petites distances, la voiture. Plus les plus grands, j’aime bien le train, en particulier les wagons lits… Quand il faut prendre l’avion, c’est qu’il le faut, mais ce n’est jamais avec plaisir. C’est extraordinaire cette promiscuité où les gens arrivent à passer un certain temps en ignorant son voisin. Dans les trains, j’ai toujours eu l’occasion de croiser des personnes, échanger, discuter. C’est une autre façon de voyager !
Nota : je me déplace beaucoup, quand je réponds moyen de transport, je pense à déplacement. Se déplacer en ville, ce n'est pas vraiment considéré comme un déplacement !
Donc de préférence à pied... 20 minutes pour aller au boulot, quelque soit la circulation.
Les grèves de transport n'ont pas d'incidence.
Sinon, RER et Métro pour aller à Paris, c'est plus simple, sauf le dimanche matin où là la circulation et les places de parking permettent un aller rapide sur place ! Pour la séance de cinéma du matin, ça permet de se lever plus tard !

Mes yeux sont…
Marron…

Que dire de plus ?
Je suis content d’être arrivé à un stade où je peux effectivement faire ce que je n’avais jamais pu faire auparavant. Internet en fait partie !

La vie autour de la communauté d’OB m’a permis de connaître un certain nombre de personnes qu’en fait je n’aurais jamais eu l’occasion de croiser… Les visites de blogs permettent cet élargissement de réseau.

J'ai publié la première version de ce " qui suis-je ? " il y a maintenant un an. depuis j'ai commis quelques montages, pour l'anniversaire du jour je vous propose celui-ci :

GL sur la terrasse des canotiers


Comique aussi un peu le GL...

La citation du jour. 
" Ce dessin m’a pris cinq minutes, mais j’ai mis soixante ans pour y arriver "
Pierre-Auguste Renoir

Le 25 février
-  C’est l’anniversaire de la naissance d’Auguste Renoir.

Le mot du jour / le nom du jour
Auguste Renoir Limoges 1841 - Cagnes-sur-Mer 1919
Peintre français. - Parmi les impressionnistes, il est celui qui a exécuté le plus d'œuvres d'après la figure humaine et les scènes d'une vie heureuse (la Balançoire et le Moulin de la Galette, 1876, musée d'Orsay ; Mme Charpentier et ses enfants, 1878, Metropolitan Museum, New York). Après la phase « ingresque » ou « acide » des années 1884 - 1887, sa vitalité sensuelle s'est affirmée dans ses portraits féminins et ses nus (Jeunes Filles au piano, diverses versions [1892] ; Gabrielle à la rose [1911], les Baigneuses [vers 1918], musée d'Orsay).
Copyright : Le Petit Larousse © Larousse / HER 20002.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire