samedi 26 mai 2007

Marion Morrisson

Marion Robert (ou Michael) Morrisson est né à Winterset il y a très exactement un siècle, le 26 mai 1907 (ce sera donc l’article du centenaire de sa naissance !)
Né dans une famille modeste et presbytérienne, il est le fils d’une lignée d’origine Irlandaise et Ecossaise…
C’est en 1911 que sa famille s’installe en Californie et qu’il prend le surnom de Big Duke en référence à son chien « little Duke » qui ne le quitte pas dans ses promenades.

Bon élève et star de football, il peut intégrer l’université de Californie et commencer à sortir de sa condition, une mauvaise blessure met cependant fin à sa carrière athlétique et de fait lui fait perdre sa bourse, mettant ainsi fin à ses études.
Ayant travaillé pour des studios de cinéma locaux, c’est durant un job d’été qui aura croisé John Ford, début d’une longue amitié.
Sa première apparition au cinéma aura été avec son équipe de football dans le film « Maker of Man » en 1930. Au générique, c’est bien sous son nom qu’il figure !
Comment résumer en quelques mots sa carrière remarquable ?
Jeune, je n’aurais jamais loupé un de ses films à la télévision. J’ai dans ma vidéothèque la trilogie d’Howard Hawks et quelques films d’une autre époque en noir et blanc…
Clint Eastwood est un autre acteur réalisateur. John Ford aura lancé le premier, a priori Sergio Leone le second.
Quand John Ford apprend que Raul Walsh cherche un jeune acteur pour la Piste des Géants, il lui recommande ce débutant. C’est non sans mal que Walsh arrive à l’imposer aux producteurs, la Fox finit par accepter à condition qu’il change de nom, c’est sûrement à cause de ce film que vous ne le connaissez pas sous son nom de famille !
Outre la trilogie de Hawks… il faudra remémorer Alamo, investissement personnel de l’acteur et combat contre les grands studios!
A l’image du combat de la poignée de héros qui auront eu 13 jours de gloire du 21 février au 6 mars 1836, Alamo serait un plaidoyer pour la république. Star du parti Républicain, approché pour être le candidat du parti, il déclinera l’offre en soutenant que jamais le public n’enverrait un acteur à la Maison Blanche… Il soutiendra cependant son ami Ronald Reagan lors de ses candidatures au poste de gouverneur.
Toute sa vie il n’aura incarné qu’un seul rôle : celui du héros immortel, symbole du courage et de la loyauté.
Sur la piste des géants aura été son vrai premier film, Le dernier des géants son dernier…
John Wayne nous a quitté en 1979, il y a bientôt 30 ans, pour le siècle de sa naissance nous pouvons rendre hommage à ce géant.
Quelques rôles que je préfère… comme indiqué plus haut, le shérif de le trilogie dans Rio Bravo, El Dorado et Rio Lobo.
Toujours shérif dans le rôle de Rooster Cogburn (une bible et un fusil) et pourquoi pas en costume d’américain venant mettre le bazar à Scotland Yard dans Brannigan.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire