jeudi 20 mars 2008

Henri Regnault

Henri RegnaultHenri Alexandre Georges REGNAULT (Paris 1843- Buzenval 1871) : Fils du chimiste Victor Regnault, il entre à l'école des Beaux-Arts en 1860.

Grand Prix de Rome en 1866, il voyage en Espagne et se prend de passion pour Velasquez et Goya. En 1869 il s'installe à Tanger avec son ami Georges Clairin. Sa réputation de peintre est fermement établie en 1869. Il peint d'abord des modèles juifs, plus faciles à aborder. Il se lie d'amitié avec une jeune musulmane nommée Aïcha qui convainc des jeunes filles de poser pour lui.



Automédon ramenant les coursiers d'Achille des bords du Scamandre

Automédon ramenant les coursiers d'Achille des bords du Scamandre 
Huile sur toile 315 x 329 cm 1868

En Juillet 1870, lorsque la guerre est déclarée avec l'Allemagne, et bien qu'exempt de service militaire en tant que pensionnaire de Rome, il rentre à Paris avec son ami.
Il est incorporé à un régiment de marche. Il est frappé à la tête par une balle prussienne à la bataille de Buzenval.

Sa carrière de peintre l'a rendu célèbre... mais c'est au champs d'honneur de la bataille de Buzenval qu'il a donné son nom à une rue de Rueil-Malmaison.

Nota : la rue Henri Regnault arrive sur la rue du 19 janvier... Nous sommes dans le quartier de Buzenval et en pleine histoire de la Bataille de Buzenval.



La rue Henri Regnault


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire