dimanche 7 juillet 2013

Un peu de Pierre DAC

Reçu par mail, voici quelques perles de notre "GRAND MAÎTRE" Pierre DAC que je partage dans la catégorie les textes venus d'ailleurs.


Photo de Pierre DAC

Il ne faut pas avoir peur des chevaux sous le capot mais de l'âne derrière le volant.  

Belle mère à l'arrière, voyage en enfer.  

Ce ne sont pas les enfants sur la banquette arrière qui font les accidents, mais bien les accidents sur la banquette arrière qui font des enfants.  

Il ne faut pas boire au volant, il faut boire à la bouteille. 

L'argent n'a pas d'odeur mais quand on n'en a pas, ça sent la merde. 

Quand tu t'adresses à une femme, il faut un sujet, un verbe et un compliment. 

Les femmes qui se vantent d'être courtisées par beaucoup d'hommes ne devraient pas oublier que les produits à bas prix attirent beaucoup de clients. 

La cravate est un accessoire permettant d'indiquer la direction du cerveau de l’homme. 

Les hommes sont comme des arbres : avec l'âge ils deviennent dur de la feuille et mou de la branche. 

Si un homme ouvre la portière de sa voiture à sa femme, c'est que l'une des deux est neuve.  

Pour les riches : des couilles en or. Pour les pauvres : des nouilles encore. 

Le suppositoire est une invention qui restera dans les annales. 

Un comprimé n'est pas forcément un imbécile récompensé. 

Dites à quelqu'un qu'il y a 300 milliards d'étoiles dans l'univers et il vous croira.
Dites lui que la peinture n'est pas sèche et il aura besoin de toucher pour en être sûr. 

Certains jouent aux échecs, d'autres les collectionnent. 

Il n'a pas inventé la poudre, mais il n'était pas loin quand ça a pété. 

Il y a aussi l'article en hommage à Francis Blanche :    

et le fabuleux texte :

pour terminer la lecture dans une franche rigolade.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire