samedi 31 octobre 2015

Plan d'actions

Vous avez dit plan d'actions ? 
Généralement je mets un s à action puisque s'il y a un plan c'est qu'il y a plusieurs actions.
Faire une action ou plusieurs a priori a pour objectif d'aboutir à un résultat. 
Nous avons là plusieurs mots qui portent en eux des concepts sur lesquels je souhaiterais m'attarder :
Objectif ? Quelque chose à atteindre... Donc objectif d'aboutir ? Pléonasme peut-être, je me contenterai de retenir qu'un objectif doit être précis, ambitieux et mesurable, précis et mesurable allant bien entendu de pair !

Habituellement 2 niveaux aux objectifs : l'engagement et la cible (pour certains il ne saurait être question de ne pas dépasser la cible).
Et pour pouvoir évaluer l'atteinte ou non, et à quel niveau, nous arrivons à la notion de mesure... du résultat bien entendu !

Ranger la chambre est un objectif souvent donné aux enfants par les parents... 

Comme vous l'avez sûrement remarqué il y a rangé et rangé, d'ailleurs un prof de français en terminale m'avait fait remarquer, il y a longtemps, que le désordre n'était qu'un ordre particulier.

J'ai d'ailleurs entendu cette semaine que dans une expo une œuvre d'art avait été jetée à la poubelle par le personnel de ménage (*) : il s'agissait en effet d'une composition représentant les restes d'un repas... Bref, ça a été débarrassé !

Un résultat aussi simple à énoncer est manifestement complexe à formuler. Je n'essaierai pas de le faire ici.

Par contre, cet exemple permet de préciser d'autres notions :
Ranger d'accord, mais pour quand
La seule chose évidente est le pilote de l'action en charge d'atteindre le résultat : il s'agit de l'enfant, en général l'occupant de la chambre.

L'action de ranger la chambre est peut-être quelque chose de naturel, certains n'imaginant même pas vivre dans une chambre en désordre... 

Si nous nous posons la question pourquoi n'est-ce pas naturel pour d'autres, on va peut-être se poser la bonne question et définir le bon objectif : comment changer le comportement de son enfant vis-à-vis du rangement de sa chambre ? Là l'action ou le plan d'actions sera surtout côté parents par un travail de longue haleine.

Ce sera à eux de faire quelque chose pour aboutir au résultat escompté pour que la chambre soit rangée sans avoir besoin de le demander.

Dans la vie de tous les jours, c'est pareil, si vous réfléchissez bien vous vous rendrez compte que la bonne méthode n'est pas forcément celle pratiquée et rare sont les managers qui identifient du premier coup la bonne action à faire. 
A force de tout le temps déléguer ils en oublient que s'ils faisaient correctement leur travail ils obtiendraient de meilleurs résultats.

Un grand patron faisait remarquer lors d'une convention avec l'ensemble de son encadrement que seuls les managers ayant expliqué pourquoi il fallait faire ceci à leur collaborateur de façon à ce que la prochaine fois il le fasse tout seul méritaient d'être promus (bref, ceux sachant se rendre inutiles au lieu de se rendre indispensables).

Sur le sujet j'aime particulièrement commenter les 2 objectifs récurrents :
Dans les articles correspondants, je détaille que comme pour ranger la chambre il y a plusieurs façons de traiter le sujet et que le meilleur résultat n'est pas forcément celui auquel on pensait. 

Pensez vous avoir bien négocié et formulé des objectifs ?

L'objectif de ce billet n'est que de bousculer vos convictions, pas simple à mesurer, par contre vous devez savoir si j'ai réussi !

(*) un article sur l'évènement avec des photos avant et après le rangement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire