samedi 31 octobre 2015

Réduire de nombre de réunions

Voilà un objectif que j'aime bien commenter.
J'ai déjà commis un article sur la réunionite, mais là, suite à un échange avec un stagiaire qui avait son tuteur en réunion, j'aimerais formaliser les propos que je lui ai tenus :

La rumeur précise que les réunions ne servent à rien donc pour arrêter de perdre son temps et permettre aux gens de pouvoir travailler il conviendrait d'en diminuer leur nombre. Car comme chacun sait on ne bosse pas en réunion, ceux dont le boulot est justement de les animer seront d'accord avec vous.

Un prof va arrêter de faire des cours, un chef de projet de conduire le sien etc...

Plus sérieusement, quel est le bon objectif ?

Avoir des réunions productives, ne pas en faire d'inutiles en particulier, voire convier les bonnes personnes.

Donc quel est le bon objectif à fixer ? Il y en a plusieurs possibles, je vous laisse les détailler.

Ne plus faire de réunions inutiles est mieux que diminuer le nombre de réunions. Par exemple si vous ne conservez que les inutiles vous aurez bien respecté diminuer le nombre alors que vous vous serez fourvoyé.
Ne plus participer à des réunions où on n'a pas de plus-value.
Ne pas participer à des réunions où les bons interlocuteurs ne sont pas présents.

Ces 2 derniers objectifs complètent un destiné à l'organisateur : n'inviter que les personnes concernées (une réunion de décision sans la personne responsable n'a pas plus de sens qu'une réunion d'information à l'attention des personnes qui ont généré l'information !).

Un avantage avec ces objectifs atteints : réunions plus productives, plus faciles à organiser car moins de participants donc créneaux plus faciles à trouver.

Vous pouvez compléter la liste, c'était juste un exercice de style au sujet des plans d'actions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire