mercredi 6 février 2008

Combien de chevaux de Marly ? GL enquête !

En voilà une information : il y aurait de la contrefaçon au niveau des chevaux de Marly.
GL est allé enquêter sur le terrain.

L’histoire commence à Marly le Roi, au temps du Roi Soleil, XIV ème du nom. C’est en 1676 que Louis XIV acquiert Marly-le-Chastel et réunit les deux paroisses qui deviennent alors Marly-le-Roi, en hommage au Roi Soleil. Les travaux de construction du domaine débutent en 1679, dès 1686, Louis XIV peut y séjourner mais il continuera à l’embellir pendant près de 30 ans.

Et les chevaux dans tout ça ?
On commence avec 2 sculptures de Coysevox mises pour orner l’abreuvoir. Au 18ème siècle, elles sont transférées aux Tuileries. Alors Coustou sculpte un second groupe qui vient à nouveau orner l’abreuvoir. Louis XVI sera le dernier résident du domaine, après la révolution le domaine est laissé à l’abandon et de nouveau les nouveaux chevaux sont transférés sur Paris en 1794.

les chevaux de Marly


Je résume les créations puis transferts :

1702 : les groupes équestres de Coysevox viennent orner l'abreuvoir (2 premiers chevaux à Marly, d’ailleurs c’est 2 fois Pégase).
1719 : transfert des statues équestres de Coysevox à l'entrée occidentale du jardin des Tuileries (Pégase s’est envolé vers de nouveaux horizons).
1745 : les chevaux de Coustou viennent orner l'abreuvoir. 1794 : transfert des Chevaux de Coustou à Paris, place de la Concorde, en bas des Champs.Vous pourriez donc penser qu’il n’y a plus de chevaux à Marly et que les originaux se trouvent à l’entrée des Tuileries et en bas des Champs ! Et bien non, c’est là qu’intervient la contrefaçon officielle : celle pour préserver le patrimoine historique.

Toutes les sculptures ont intégré le Louvre, vous trouverez des copies aux autres emplacements.

1984 Réalisation de copies des chevaux de Marly, situés sur la Place de la Concorde à Paris, permettant le transfert des originaux au musée du Louvre (Ciments Lafarge).
1985 des moulages des chevaux de Coustou viennent de nouveau orner l'abreuvoir. 1986 les derniers moulages viennent remplacer les chevaux de l’entrée des Tuileries. 

Si je compte bien, il y aurait les 4 originaux au Louvre, 2 à Marly, 2 en bas des Champs et 2 à l’entrée des Tuileries.

Faudra que j’aille vérifier tout ça, 10 en tout, ça fait un bel élevage 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire