vendredi 17 mars 2017

Illustrer une conférence

C’était hier soir à La médiathèque de Suresnes  : Conférence/ débat - Assia Djebar et son œuvre en faveur des femmes...
J’aime bien aller écouter les orateurs et voir comment ils illustrent leurs propos, un peu de benchmarking en quelque sorte.

Je ne vous parlerai pas de Assia Djebar, bien que le sujet en vaille la peine : il me faudrait consacrer beaucoup plus de temps au travail préparatoire de documentation, déjà lire quelques livres pour avoir une idée précise. 
Assia Djebar

Le sujet du jour c’est à nouveau « à propos de présentations », l’intervenante d’hier a certes partagé avec son auditoire une partie de son érudition, mais ne faisant pas partie du sérail des experts du sujet j’ai quand même eu un peu de mal à suivre de quoi il était question. 

Personnellement j’aime bien avoir une vision de qui il s’agit, ne connaissant pas Assia Djebar j’ai passé une heure trente à en entendre parler sans pouvoir me l’imaginer. 
Je pense qu’une photo en arrière plan aurait été le « minimum syndical ». 

La salle dispose d'un vidéo projecteur, les mardis de l’histoire de l’art animés par F. Dronne en sont une démonstration. A mon avis il aurait été simple d’ajouter un diaporama pour illustrer les différents moments de l’intervention.

Une recherche sur le net m’a permis de construire rapidement l’illustration du jour, illustration où j’ai repris quelques moments clé de l’intervention.

Discours de réception à l’Académie Française… avec l’image en fond ça aidait à la mémorisation.
Pour ce qui est des tableaux de Delacroix et de Picasso, c’était aussi un bon complément au discours…

Enfin, puisqu'il s'agissait de parler des ouvrages, la couverture de chaque livre constituait l'illustration idéale en fond du discours.

En conclusion, mon propos n'est pas de critiquer l'intervention ou son organisation, c'est juste l'occasion de revenir sur un sujet qui m'est cher (tout comme la conférence narrée dans Epeler un nom ou un mot), chacun pourra potentiellement trouver ici des idées pour illustrer ou faire illustrer une conférence, je n'ai pas d'autre prétention que de partager un avis.

La médiathèque qui nous recevait disposait des matériaux pour le faire : si l’intervenante n’avait pas le temps matériel pour préparer une présentation, un sommaire de son texte aurait pu donner la trame pour permettre l’illustration. 
Nous sommes à l’ère du numérique… comment aider les anciens à enrichir leur communication ? A l'occasion, il faudrait que j'échange avec l'organisatrice.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire